A propos du MMRK

.be

Introduction générale

Dans une société multiculturelle comme la nôtre, des valeurs religieuses et profondément humaines de l’existence risquent d’être menacées par des intérêts d’efficacité, fonctionnalité et matérielles. Pour qu’elles s’approfondissent et s’intensifient notre attention particulière est exigée.Cela nécessite un lieu, un espace, comme un musée.Lorsqu’il s’agit d’un musée où l’art s’affiche, c’est une force d’inspiration et de  communication. En fait, Les artistes se montrent comme des personnes qui touchent les profondeurs de l’existence en les matérialisant dans notre société contemporaine. Le Musée vise en particulier les artistes et leurs travaux, en offrant un large éventail des aspects religieux et sacrales. Plus concrètement, cela signifie que les activités soient développées en focalisant les œuvres d’art qui représentent d’une part  le Christ, et d’autre part les sentiments humains comme dans "le cri" d’ Edvard Munch.  (Daan Van Speybroeck)

L'art réligieux aujourd'hui

L’art religieux est de tous les temps et est, tout comme l’art profane, riche en styles et en interprétations :  classique ou rebelle,  univoque ou permettant plusieurs interprétations, limpide  ou compliqué, figuratif ou abstrait, tragique ou apaisant. Chaque expression artistique est propre à son temps. L’art religieux moderne, lui aussi, est encastré dans ce qui s’est passé au cours du siècle dernier dans la société et dans l’esprit des gens. Ainsi la représentation irénique du début du vingtième siècle a  évolué vers une représentation tragique de l’événement chrétien à  cause de l’atrocité de la première guerre mondiale. Plus tard on vit apparaître une tendance plus évocatrice. Qu’il soit rendue sous une forme abstraite ou figurative, l’art religieux s’est distancié de son côté dogmatique ou biblique et a évolué parallèlement avec les nouveaux acquis théologiques et exégétiques. La formulation d’une compréhension spiritualisée de Dieu comme ‘ground of being’ par Paul Tillich (1886-1965) et la démythologisation du Nouveau Testament (Rudolf Bultmann, 1884-1976) sont des moments clés dans ce processus. L’art peut rendre l’indicible et l’insaisissable d’une manière fragmentaire. Cette collection d’œuvres d’art à thèmes religieux ou profanes invite donc  le visiteur réceptif à découvrir qu’il y a plus que le concret ou le visible. Ici art et religion se touchent, car les deux sont à la recherche du contenu de l’existence. (Christian Wittebroodt)

Histoire

La collection du Musée a débuté avec la figure du prêtre Ouest-flamand Jan Gekhiere qui, avant et après la seconde guerre mondiale, a réuni des collections internationales d’ œuvres d’art de son temps. Ensuite, la collection s’est étoffée sous l’impulsion du prêtre Mark Delrue et du père Fernand Venkatesh (OSB, Sint-Andries). En 2007, la collection a trouvé sa place dans le dôme de la Basilique de Koekelberg. Une nouvelle scénographie a été le premier défi pour le Conseil de gestion, qui, par la suite en 2015, a offert un nouveau regard sur la collection.

Agora

Le terme « art sacré » ne peut plus être gérable aujourd’hui au sens traditionnel du terme. Cependant, les artistes expriment continuellement des sentiments et des expériences que l'on peut considérer comme « religieux universel » et refléter la dimension exceptionnelle qui surpasse  l’histoire de la foi et de la Bible. La nouvelle présentation transpose le message de l’Évangile plutôt vers les aspects fondamentaux de problèmes existentiels et de thèmes généraux humains de joie et de tristesse, de la vie et la mort dans toutes ses facettes. Ce point de vue révolutionnaire a établi le choix des musées du Conseil dans la sélection des œuvres d’art. En outre, l’artiste ainsi que le spectateur ont la flexibilité de découvrir l’accent religieux. Aucune intrusion abrupte, mais plutôt un frôlement subtil fournissant une tension religieuse profonde, qui suggère  un aperçu de la réalité invisible et transcendante. Dans leurs relations mutuelles, ces œuvres d’art montrent un langage figuratif où diverses catégories émotionnelles sont dépassées et de nombreuses réflexions deviennent possibles(Freddy Huylenbroeck).

UA-100909035-1